Catégories
Article de blog conseils alternance

Optimisez votre CV

Optimisez votre CV

Vous cherchez une alternance de qualité ? Votre CV est essentiel pour vous démarquer des candidats et attirer l’attention des recruteurs. Dans cet article, découvrez des astuces pour optimiser votre CV et augmenter vos chances de trouver une alternance correspondant à vos aspirations professionnelles. L’Académie du Tourisme vous offre des conseils pour démarquer votre CV sur le marché de l’alternance.

Structurez votre CV pour une lecture fluide

Un CV bien structuré est essentiel pour permettre aux recruteurs de naviguer facilement à travers vos informations.

  • Commencez par inclure une section contenant vos coordonnées personnelles. Telles que votre nom, votre adresse, votre numéro de téléphone et votre adresse e-mail.
  • Ensuite, organisez votre CV en sections distinctes, telles que la formation, les compétences, l’expérience professionnelle, les projets et les activités extrascolaires.
  • Utilisez des titres clairs. Utilisez également des puces ou des listes numérotées pour rendre les informations facilement lisibles.
CV

Utilisez des mots-clés pertinents pour votre CV

L’optimisation de votre CV implique l’utilisation judicieuse de mots-clés pertinents.

  • Analysez attentivement les descriptions de poste des alternances qui vous intéressent.
  • De plus, identifiez les mots-clés fréquemment utilisés. Tels que des compétences spécifiques, des logiciels ou des outils pertinents.
  • Intégrez ces mots-clés de manière naturelle dans votre CV, en les incorporant dans les sections appropriées.
  • Cependant, évitez d’utiliser des mots-clés de manière excessive, car cela peut sembler artificiel et peu authentique.
CV

Mettez en valeur votre formation avec l'Académie du Tourisme

Si vous avez eu l’opportunité de suivre des formations ou des certifications auprès de l’Académie du Tourisme, un centre de formation de renom, assurez-vous de les mettre en évidence dans votre CV.

Cela peut être une section distincte intitulée « Formation avec l’Académie du Tourisme» où vous pouvez mentionner les différents programmes que vous avez suivis. Expliquez brièvement les compétences spécifiques que vous avez acquises grâce à ces formations et la manière dont elles sont pertinentes pour l’alternance que vous recherchez. Cela démontrera votre engagement envers le développement de vos compétences et votre volonté d’apprendre auprès d’une institution réputée.

CV

Démontrez vos compétences et réalisations

Au lieu de simplement énumérer vos compétences, mettez l’accent sur la manière dont vous les avez mises en pratique et les résultats que vous avez obtenus. Utilisez des verbes d’action dynamiques pour décrire vos réalisations passées, en mettant en évidence les résultats tangibles que vous avez apportés à vos précédents employeurs ou projets.

Par exemple, au lieu d’écrire simplement « Compétence en résolution de problèmes« , vous pourriez dire « Résolu efficacement les problèmes complexes en utilisant une approche analytique, ce qui a abouti à une réduction des temps d’arrêt de 20%« . 

De telles déclarations démontreront votre capacité à apporter une réelle valeur ajoutée aux entreprises.

Personnalisez votre CV pour chaque alternance

Chaque alternance est unique, et votre CV doit refléter votre intérêt spécifique pour chaque opportunité.

Faites des recherches approfondies sur l’entreprise et l’alternance à laquelle vous postulez. Identifiez les compétences, l’expérience ou les projets pertinents que vous avez et mettez-les en avant dans votre CV. Par exemple, si vous postulez pour une alternance

Pour conclure sur comment optimiser votre CV

En conclusion, l’optimisation de votre CV est un élément essentiel dans votre recherche d’alternance. En suivant les conseils présentés dans cet article et en mettant en valeur votre formation avec Neo Sphere, vous pourrez attirer l’attention des recruteurs et vous démarquer parmi les autres candidats. Prenez le temps de peaufiner votre CV et adaptez-le en fonction des opportunités qui se présentent. Avec une approche stratégique et un CV optimisé, vous serez sur la bonne voie pour décrocher une alternance de qualité avec l’aide de l’Académie du Tourisme.

Vous avez une question ?

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Catégories
Article de blog conseils alternance

Période d’essai en entreprise

Période d’essai en entreprise

La période d’essai permet à l’employeur et au salarié d’évaluer les conditions et la qualité du travail, afin de vérifier s’ils conviennent aux 2 parties. Elle concerne les CDD, les CDI et les contrats de professionnalisation. Des caractéristiques plus spécifiques s’appliquent à la période d’essai si vous êtes en contrat d’apprentissage.

Sans être obligatoire, beaucoup d’employeurs continuent cependant de la proposer. Sa durée varie en fonction du contrat et ne peut pas dépasser 4 mois (pour les cadres), renouvelable une fois. Elle est notifiée dans le contrat de travail (ou la lettre d’embauche) et suit les dispositions législatives et conventionnelles.

La période d'essai, qu'est-ce que c'est ?

C’est une période définie en fonction du type de contrat, durant laquelle il peut-être rompu à tout moment. Dans le cadre d’un contrat en apprentissage, elle s’étend durant les 45 jours premiers en entreprise. Le contrat peut être rompu aussi bien par l’employeur que par l’apprenti ou son représentant légal.

Définition officielle :

« Résiliation unilatérale du contrat par l’une des parties pendant la période probatoire ou la résiliation convenue d’un commun accord doit être constatée par écrit et notifiée au directeur du centre de formation d’apprentis ou, dans le cas d’une section d’apprentissage, au responsable d’établissement, ainsi qu’à l’organisme ayant enregistré le contrat qui transmet sans délai à la DREETS ou au service assimilé du lieu d’exécution du contrat d’apprentissage. La même règle s’applique lorsque la résiliation est intervenue à l’initiative du salarié à la suite de l’obtention du diplôme ou du titre de l’enseignement technologique qu’il préparait. »

Comment valider sa période d’essai ?

Avant de donner des conseils précis sur la réussite de sa période d’essai, voyons déjà la principale raison de non validation de cette période d’essai.

Il est bien évident que l’employeur veut un salarié qui corresponde aux compétences demandées dans l‘annonce et identifiées dans l’entretien d’embauche. Cependant, notez que le comportement est la raison principale d’une rupture du contrat pendant la période d’essai. Avoir une bonne posture en entreprise est donc primordial pour bien s’intégrer.

Entrer dans une entreprise, que ça soit en tant qu’apprenti ou salarié à part entière, est un moment délicat pour tout le monde :

  • De votre point de vue, vous arrivez dans une entreprise déjà bien en place. Elle est comme un moule dans lequel vous devez vous intégrer.
  • Les autres salariés vont appréhender votre arrivée de différentes manières :
    • Certains vous attendent avec impatience car ils pourront vous déléguer une partie de leurs missions et de ce fait, alléger leur masse de travail.
    • D’autres au contraire vont se sentir (à juste titre ou non) en danger par votre arrivée. Il sera difficile de s’intégrer, s’ils ne vous laissent pas le faire.

Afin de vous préparer au mieux, nous allons vous donner quelques conseils.

1

Préparer son premier jour en amont

Si ça n’a pas été abordé lors de votre entretien d’embauche, essayez d’identifier le genre de tenue adaptée à votre nouvel emploi. Elle a son importance quand il s’agit de se fondre dans la masse des employés. Vous serez déjà la « star » de la machine à café, alors n’en faites pas trop avec votre style vestimentaire.

Consultez le site de l’entreprise pour obtenir des informations intéressantes avant d’arriver dans votre nouveau poste. Attention, un site web est en général une « vitrine ». Il peut ne pas refléter exactement la réalité en entreprise.

Consultez les autres réseaux sociaux et recoupez les informations afin de vous faire une idée plus précise de l’établissement que vous allez intégrer.

Le lieu de travail peut différer de lieu où vous avez passé l’entretien. Pensez donc à bien planifier votre trajet et à vous donner une marge de temps (un imprévu peut vite arriver).

Ayez confiance en vous ! Le recruteur vous a choisi pour ce poste en ayant confiance en vous. Alors pourquoi ne pas lui donner raison ?

2

Réussir son intégration dès le jour J

Pour votre arrivée, vous avez tout anticipé. Vous avez adapté votre tenue à la situation et vous voilà prêt à travailler. Votre temps de trajet que vous avez planifié a été respecté et vous arrivez devant l’établissement avec 40 minutes d’avance… Certes, on ne peut pas faire plus ponctuel ! Mais c’est bien trop tôt que nécessaire. Patientez un peu à l’écart de l’entrée afin de vous présenter au moment le plus opportun, soit dans les 10 minutes avant l’heure.

Le premier jour est important du point de vue de vos collaborateurs car le ressenti perçut lors d’un premier contact est difficilement réversible. Ayez une bonne posture !

Vous allez surement rencontrer de manière officielle vos collaborateurs en faisant le tour de l’entreprise avec un parrain ou un collègue alloué à cette tâche. Vous ne retiendrez surement pas tous les noms ni toutes les missions de chacun, mais il sera important de vous sentir intéressé par les informations qui vous sont présentées. N’hésitez pas à poser une question ou deux pour montrer l’intérêt que vous portez à cette tournée d’accueil.

Présentez-vous sobrement et rapidement si on vous le demande, sans vous valoriser, ni vous dénigrer. L’un ou l’autre pourrait vous porter préjudice plus tard.

3

Se faire apprécier

Pour réussir sa période d’essai et donc son intégration dans l’entreprise, vous devez vous faire apprécier par vos collègues et par votre hiérarchie.

  • Vos responsables seront les personnes qui valideront votre période d’essai. Il semble donc évident de satisfaire à leurs critères.
  • Les équipes qui sont les plus productives dans le travail sont les équipes où les collaborateurs s’entendent bien. Il est préférable d’avoir des collaborateurs qui vous aident plutôt que des collaborateurs qui vous mettent des bâtons dans les roues.

Pour vous faire apprécier, certains principes vous poussent à vous imposer mais si ça n’est pas dans votre nature, ne le faites pas. Soyez vous-même, tous les caractères ne sont pas compatibles mais la sincérité paye toujours. Toutefois n’essayez de ne pas vous isoler. Gardez le contact lors des pauses-déjeuner par exemple. Même si vous êtes de nature réservée, votre présence sera remarquée et appréciée.

4

Prendre des initiatives en période d'essai, oui… mais

Pour valider votre emploi durant la période d’essai, vous devez convertir vos compétences affichées en résultats de travail. Une fiche de poste vous permettra de bien identifier vos missions. Avant de prendre des initiatives, remplissez parfaitement vos missions et répondez aux attentes que l’on a placées en vous.

Certaines missions vous sembleront faciles et d’autres plus compliquées. C’est là que votre connexion avec vos collaborateurs vous facilitera un appel à l’aide. Vous pourrez au bout d’un certain temps prendre des initiatives pour renforcer votre présence et valider l’intérêt de votre travail… Mais attention de ne pas marcher sur les plates-bandes d’un de vos collègues ! Avant de prendre certaines décisions, faites-les valider par votre responsable ou par vos collègues directement. Soyez perspicace et attentif aux autres pour ne pas froisser les susceptibilités.

Pour valider votre emploi durant la période d’essai, vous devez convertir vos compétences affichées en résultats de travail.

5

Respecter la culture d’entreprise

Vous entrez dans une entreprise avec une charte éthique, un règlement intérieur et une culture d’entreprise qui lui est propre.

Votre expérience professionnelle peut vous avoir mené dans des établissements avec une culture d’entreprise complètement différente, et votre rôle sera de vous adapter à ces nouvelles méthodes de gestion d’entreprise. Votre intégration passera évidemment par un respect de votre environnement de travail.

Pour cela, observez tout ce qui se passe autour de vous. Il peut s’agir des relations entre les collaborateurs, du dress-code, de l’utilisation du tutoiement ou du vouvoiement …

Respectez les horaires, prouvez que l’on peut compter sur vous, proposez votre aide dans la limite de vos compétences et sans que ça mette en danger vos propres missions, faites des suggestions pour l’intérêt de tous sans pousser si vous sentez un blocage chez certains collaborateurs.

Pour conclure sur la période d'essai

Vous serez le principal acteur de la réussite de votre période d’essai :

  • Vous avez les savoirs et savoir-faire, prouvez-le !
  • Votre comportement est adapté à la situation :
    • vous analysez méthodiquement les postures de vos collègues
    • vous vous faites apprécier par vos collaborateurs et par votre hiérarchie
    • vous respectez la culture d’entreprise
    • vous vous impliquez dans vos missions et vous venez en aide à vos collègues quand ils en nécessitent le besoin et uniquement quand vous en avez le temps
    • vous êtes force de proposition
    • vous êtes capable de vous remettre en question pour avancer dans le même sens que les autres collaborateurs

Et surtout, ne perdez pas de vue que cette période d’essai doit vous permettre d’atteindre un objectif : intégrer une entreprise, trouver un travail enrichissant, se former à un métier, etc. Vous savez tout, c’est maintenant à vous de jouer !

Vous avez une question ?

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Catégories
Article de blog conseils alternance

Entretiens d’embauche en alternance

Entretiens d’embauche en alternance

Bienvenue dans le monde compétitif de l’alternance, où chaque opportunité compte pour décrocher l’alternance de vos rêves. L’entretien d’embauche est une étape cruciale dans ce processus. L’Académie du Tourisme, centre de formation de référence, vous dévoile les secrets pour réussir brillamment cette étape et faire la différence.

Dans cet article, nous vous présenterons des conseils pratiques et des astuces pour vous démarquer et impressionner les recruteurs. Préparez-vous à briller lors de votre prochain entretien en alternance avec les conseils de l’Académie du Tourisme !

Faites des recherches sur l'entreprise

Avant de vous présenter à l’entretien, renseignez-vous sur l’entreprise et ses activités :

  • Visitez leur site web,
  • Découvrez leur mission et leurs valeurs.

Montrez votre intérêt et votre motivation en citant des informations spécifiques lors de l’entretien. Les recruteurs apprécieront votre engagement et votre volonté de vous intégrer dans leur environnement.

Préparez des réponses aux questions courantes d'entretiens et mettez en avant vos expériences pertinentes

Anticipez les questions classiques posées lors d’un entretien d’embauche en alternance. Préparez des réponses claires et concises pour mettre en avant vos compétences, votre motivation et vos objectifs de carrière. Entraînez-vous à l’avance en utilisant les ressources mises à disposition par l’Académie du Tourisme, telles que des guides pratiques et des vidéos d’entraînement.

Même si vous n’avez pas beaucoup d’expérience professionnelle, vous pouvez mettre en valeur vos expériences scolaires, vos stages précédents, vos projets associatifs, ou encore vos compétences techniques. Reliez vos expériences passées à celles requises pour le poste visé. Montrez que vous avez déjà acquis des compétences transférables et que vous êtes prêt à relever de nouveaux défis.

Soignez votre présentation et préparez des questions pertinentes

L’apparence compte lors d’un entretien. Habillez-vous de manière professionnelle et adaptée à l’entreprise. Préparez votre tenue à l’avance pour éviter le stress de dernière minute. Assurez-vous également d’avoir une posture ouverte et amicale, tout en maintenant un contact visuel avec les recruteurs. Une bonne présentation est essentielle pour créer une première impression positive.

Montrez votre intérêt pour l’Académie du Tourisme en posant des questions pertinentes lors de l’entretien. Interrogez les recruteurs sur les opportunités de développement professionnel, les projets en cours, ou encore les compétences recherchées chez les alternants. Cela démontrera votre curiosité et votre volonté de vous investir pleinement dans l’entreprise.

Mettez en avant votre motivation lors de l'entretien et préparez-vous aux questions techniques

Ces deux points sont essentiels et doivent être préparés sérieusement avant l’entretien.

La motivation : les entreprises recherchent des alternants passionnés et engagés. Pendant l’entretien, mettez l’accent sur votre motivation à rejoindre leur équipe. Expliquez pourquoi vous avez choisi l’alternance et comment cela s’inscrit dans vos objectifs de carrière.

Les questions techniques : selon le domaine d’activité dans lequel vous postulez chez l’Académie du Tourisme, il est important de vous préparer aux questions techniques spécifiques. Révisez vos connaissances et compétences techniques en lien avec le poste visé. N’hésitez pas à consulter les ressources fournies par Neo Sphere pour vous aider à vous préparer au mieux.

Mettez en avant vos compétences transférables

L’alternance est une période d’apprentissage et de développement de compétences. Même si vous n’avez pas encore acquis une expertise approfondie, mettez en avant vos compétences transférables. Il peut s’agir de compétences en communication, en résolution de problèmes ou en travail d’équipe. Montrez aux recruteurs que vous avez le potentiel et la volonté d’apprendre rapidement.

Soyez authentique et pratiquez avant l'entretien

Lors de l’entretien, restez fidèle à vous-même. Les recruteurs de l’Académie du Tourisme apprécient l’authenticité et la sincérité. Ne cherchez pas à donner des réponses stéréotypées ou à surjouer un rôle. Exprimez vos idées et vos valeurs avec confiance et conviction. Votre personnalité et votre passion peuvent faire toute la différence.

La pratique fait la perfection. Avant l’entretien, entraînez-vous en simulant des entretiens avec des proches, des amis ou des mentors. Demandez-leur de vous poser des questions courantes et d’évaluer vos réponses. Cette pratique vous aidera à gagner en confiance et à affiner vos réponses.

Conclusion

La réussite d’un entretien d’embauche en alternance repose sur une préparation rigoureuse et une approche stratégique. L’Académie du Tourisme, en tant que centre de formation reconnu, vous offre les conseils essentiels pour briller lors de cette étape cruciale. En faisant vos recherches sur l’entreprise, en préparant des réponses solides, en mettant en avant vos expériences pertinentes et en affichant votre motivation, vous augmentez vos chances de réussir votre entretien. N’oubliez pas d’être authentique et de vous entraîner avant l’entretien pour être prêt à relever tous les défis.

Avec ces précieux conseils de l’Académie du Tourisme, vous êtes prêt à marquer des points lors de votre prochain entretien d’embauche en alternance. Bonne chance !

Vous avez une question ?

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Catégories
Article de blog conseils alternance

Les Soft Skills

Les Soft Skills

Les Soft Skills, également appelées « compétences douces », englobent des compétences comportementales développées tout au long de la scolarité, de l’extra-scolarité, de la pratique sportive ou même du théâtre. Bien qu’il n’existe pas de définition précise, on peut les opposer aux Hard Skills.

En effet, les Soft Skills correspondent au savoir-être et aux compétences transversales, tandis que les Hard Skills désignent les compétences techniques spécifiques à un métier, telles que la maîtrise d’un outil, d’un logiciel ou des techniques de marketing.

Les Soft Skills, qu'est-ce que c'est ?

Les Soft Skills regroupent des comportements, des qualités relationnelles et des compétences humaines, comme l’esprit d’équipe, l’intelligence émotionnelle ou encore l’esprit critique. Ces compétences transversales sont de plus en plus recherchées par les employeurs.

Que nomme-t-on compétences transversales ?

Les Soft Skills sont des compétences qui ne sont pas spécifiques à un métier en particulier. Elles trouvent leur utilité dans la plupart des domaines professionnels, bien que certaines puissent être plus pertinentes selon les métiers.

Ces compétences revêtent une importance capitale, d’où la nécessité de les développer. De nos jours, elles font réellement la différence lors du processus de recrutement pour la plupart des postes.

D’après de nombreuses recherches, les Soft Skills sont considérées comme plus essentielles que les Hard Skills à long terme. La raison est que les métiers évoluent rapidement, et les compétences techniques d’aujourd’hui peuvent rapidement devenir obsolètes. En revanche, les compétences « douces » resteront au cœur des entreprises de demain, car elles sont intemporelles et transversales.

Quelques chiffres sur les soft skills

97%

des entreprises qui recrutent pensent que les Soft Skills sont importantes lors d’un recrutement.

8 compétences sur 10

sont des soft skills qui font partie des attentes des employeurs en 2022.

36%

des CDI sont rompus durant la première année (dares) et 89 % des ruptures de contrat seraient liés à l’attitude (soft skills par excellence).

97%

des entreprises qui recrutent pensent que les Soft Skills sont importantes lors d’un recrutement.

8 compétences sur 10

sont des soft skills qui font partie des attentes des employeurs en 2022.

36%

des CDI sont rompus durant la première année (dares) et 89 % des ruptures de contrat seraient liés à l’attitude (soft skills par excellence).

Source : l’Institut pour le futur, Forum Économique Mondial – étude « Future of Jobs »

Il est donc primordial de travailler ses Soft Skills, de les valoriser sur son CV et lors de l’entretien d’embauche. Pour les travailler, il faut déjà les identifier.

L'adaptabilité

L’aptitude à s’ajuster aux circonstances et à accueillir le changement est une compétence clé. De nos jours, de nombreux employeurs recherchent activement cette qualité. La pandémie de COVID-19, par exemple, a mis en évidence la réactivité et l’adaptabilité des travailleurs, contraints de passer au télétravail.

Le sens du service

Une qualité cruciale dans les domaines de service tels que la vente, la restauration, et l’hôtellerie. Cependant, le sens du service dépasse ces domaines spécifiques. Il revêt une importance fondamentale au sein d’une équipe, en favorisant la confiance mutuelle et la progression collective.

La capacité à résoudre des problèmes

Les employeurs recherchent cette compétence pour les rôles à responsabilités, nécessitant l’analyse de problèmes complexes et la formulation de solutions intelligentes.

La rigueur

Hautement valorisée par les employeurs, cette compétence reflète fréquemment le professionnalisme et une forte éthique de travail. Le respect strict des horaires et des procédures engendre la confiance tant des collègues que des supérieurs hiérarchiques.

L'autonomie

L’autonomie est l’une des soft skills les plus recherchées à ce jour. Le contexte du travail à distance l’a propulsée au sommet des compétences transversales. Bien plus qu’une exigence du télétravail, elle s’avère cruciale dans divers emplois. On la retrouve notamment dans les postes impliquant des prises de décisions autonomes, sans dépendre nécessairement d’une hiérarchie. L’autonomie est fréquemment associée à une compétence professionnelle solide.

L'intelligence émotionnelle

« La capacité à gérer et canaliser ses émotions et celles d’autrui, à les identifier et à les utiliser pour orienter sa pensée et son comportement » (Daniel Goleman).

L’intelligence émotionnelle exerce une influence sur notre travail et nos relations interpersonnelles. La capacité à reconnaître, à saisir les émotions et à les intégrer dans la réflexion favorise le développement personnel. Ainsi, maîtriser son intelligence émotionnelle permet de prendre des décisions, d’écouter autrui et de gérer le stress.

Comment valoriser les soft skills ?

Certaines soft skills sont considérées comme innées, mais la plupart exigent un investissement pour être mises en valeur. C’est pourquoi un entraînement visant à renforcer les compétences en savoir-être peut influencer le cours d’un entretien d’embauche, d’un emploi ou d’une réalisation personnelle.

  • Pour développer votre créativité, il est essentiel de bousculer les schémas mentaux (les rêves favorisent l’expansion de l’imagination). En effet, votre capacité de réflexion et d’innovation est souvent entravée par le stress, l’obsession ou la routine.
  • Pratiquez la prise de recul. Pour ce faire, relativisez les problèmes en prenant de la distance, et investissez-vous dans des activités épanouissantes. Pour aiguiser votre esprit critique, commencez par être autonome dans l’évaluation de vos propres idées.
  • Ne proposez pas de concepts sans en avoir vérifié la validité. Prenez le temps, analysez, émettez des hypothèses sans jugement précipité. Écouter les arguments d’autrui favorisera l’ouverture à de nouvelles idées. La mise en avant de la coopération est cruciale, car le travail d’équipe repose largement sur l’écoute des autres.
  • Cultivez la collaboration, favorisez un environnement positif… la coopération est un pilier de la réussite au sein d’une équipe performante. Maîtriser l’art de la communication est un enjeu vaste. Il s’adapte à divers contextes, niveaux hiérarchiques et personnalités. La communication doit s’ajuster à tous ces paramètres.
  • Renforcez votre communication, scrutez votre image, prenez le temps de répondre. Évitez les réactions impulsives en cas de problème, décryptez et adaptez votre langage corporel en conséquence.

Conclusion

Nous avons observé que les recrutements ne se fondent plus uniquement sur les compétences professionnelles. En réalité, les compétences transversales sont devenues tout aussi, voire plus, cruciales aux yeux des employeurs.

Une tendance émergente pousse encore plus loin cette idée. Les « mad skills », ou « compétences folles », sont discernées par les recruteurs grâce aux activités annexes telles que vos loisirs.

Par exemple, un amateur de rugby pourrait être perçu par un recruteur comme une personne déterminée, peu intimidée, prête à affronter l’adversité… Bien sûr, cela demeure subjectif. Il est possible que sa passion pour le rugby soit principalement motivée par le plaisir de la convivialité et de partager quelques bières après le match. Cependant, il y a des aspects positifs à considérer : l’esprit d’équipe, la collaboration !

Dans un CV, la section des loisirs ne se révèle pas très informative si elle ne présente que des généralités. Par exemple, dire « j’aime la lecture » n’apporte guère d’éclaircissements. En revanche, préciser « j’aime la lecture de livres historiques » laisse entendre que vous êtes rigoureux, attentif aux détails, et que vous aimez comprendre avant de vous engager.

Les « mad skills » ne sont généralement pas les compétences les plus évidentes. Elles sont souvent ouvertes à l’interprétation, mais elles peuvent faire la différence lorsque les CV sont similaires. C’est à considérer sérieusement !

LinkedIn est un outil professionnel puissant qui peut ouvrir de nombreuses portes si vous l’exploitez de manière méthodique : une approche intelligente des réseaux sociaux.

Pour continuer à améliorer votre profil LinkedIn, vous pouvez consulter le guide LinkedIn.

Par ailleurs, certaines de nos formations Académie du Tourisme incluent déjà une préparation à l’utilisation des réseaux sociaux, y compris LinkedIn. À vous de jouer et de saisir ces opportunités !

Vous avez une question ?

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Catégories
Article de blog conseils alternance

Améliorer son profil LinkedIn !

Améliorer son profil LinkedIn !

LinkedIn, réseau social professionnel leader mondial, compte 900 millions de membres, dont 26 millions en France. Être sur LinkedIn est désormais quasiment indispensable dans le monde du travail actuel. Cependant, la simple présence ne suffit pas ; il est crucial de savoir exploiter le potentiel du réseau. Alors, comment optimiser son profil LinkedIn ?

L’utilisation de LinkedIn varie d’une personne à l’autre, chacun trouvant son intérêt. Certains cherchent à générer des prospects, d’autres à développer leur réseau professionnel, et certains souhaitent construire une communauté. Dans cet article, nous nous concentrerons sur l’utilisation de LinkedIn pour la recherche d’emploi, ce qui vous sera particulièrement bénéfique pendant et après une formation à l’Académie du Tourisme.

Pourquoi définir des cibles pour améliorer son profil LinkedIn ?

L’algorithme de LinkedIn établit trois niveaux de contacts :

1er degré

Ces personnes ont accepté votre invitation ou vice versa. Elles constituent le socle de votre réseau, votre noyau dur, et incluent généralement vos connaissances personnelles et professionnelles, ainsi que celles rencontrées lors de missions antérieures. Elles partagent un intérêt pour votre domaine d’expertise et possèdent elles-mêmes un réseau que vous n’avez pas encore exploré.

2e degré

Ce degré correspond aux personnes qui font partie du réseau de vos connaissances, elles peuvent aussi être dans le même secteur. Vous pouvez agrandir votre réseau en lançant des invitations à ces personnes, après avoir observé les concordances avec votre projet professionnel.

3e degré

Le 3e degré va vous mener encore plus loin dans le développement de votre réseau. Il s’agit de personnes faisant partie des connaissances de votre 2ème degré.

Et voilà ! Votre réseau grandit à la vitesse grand V et de manière exponentielle. Toutefois, bien que l’idée de multiplier les contacts pour augmenter les opportunités soit séduisante, prenez soin de cibler des connexions liées à votre domaine d’activité en premier lieu pour pouvoir améliorer son profil LinkedIn.

Maintenant que vous avez compris l’utilité du réseau, nous allons nous concentrer sur la recherche d’emploi.

Comment optimiser son profil LinkedIn

1 - La photo de profil pour améliorer son profil LinkedIn

LinkedIn

Avoir une photo sur son profil augmente les vues de 14 fois par rapport aux profils sans photo ! C’est donc une étape essentielle pour optimiser son profil LinkedIn.

Cependant, il ne suffit pas de choisir n’importe quelle photo. Vous évoluez sur un réseau professionnel et, tout comme pour un CV, votre photo doit refléter le sérieux de votre démarche. Investir dans une photo réalisée par un photographe professionnel est une option à considérer, car le retour sur investissement s’avère généralement rapide et efficace.

De plus, votre photo doit être en adéquation avec votre profession. Il est évident qu’un animateur de loisirs ne se présentera pas en costume, mais optera plutôt pour une photo mettant en valeur son métier spécifique.

2 - Travailler la bannière de votre profil

Au-delà de la photo, la bannière va donner un visuel important pour votre profil. En effet, nous pouvez créer cette bannière avec un logiciel type Canva, qui propose des modèles gratuits et spécialement conçus pour LinkedIn. Là encore, la créativité dans la sobriété devrait porter ses fruits.

3 - Travailler le "résumé"

Dans l’introduction de votre profil LinkedIn, présentez-vous de manière professionnelle en informant les lecteurs de votre situation actuelle, qu’il s’agisse d’être en activité ou en recherche d’emploi.

L’essentiel dans ce résumé est de susciter l’intérêt des lecteurs, donc soyez concis et mettez en avant les informations cruciales.

Conseil ++ : Les trois premières lignes de votre résumé sont visibles sans avoir à cliquer sur votre profil, donc utilisez-les pour attiser la curiosité des visiteurs.

Conseil +++ : Remplissez tous les champs disponibles. Un profil complet est associé à un niveau élevé sur LinkedIn (niveaux LinkedIn : Débutant / Intermédiaire / Expert absolu).

Si vous êtes en recherche d’emploi, assurez-vous que la partie expérience professionnelle soit détaillée et complète. Mentionnez vos missions, vos compétences (soft skills et hard skills), ainsi que votre progression. Ces informations sont autant d’indices précieux pour les potentiels employeurs. Cette démarche est également un excellent moyen pour améliorer votre profil LinkedIn, ce qui est essentiel dans votre quête d’emploi.

4 - Utiliser des mots-clés dans toutes les rubriques de LinkedIn

Pour maximiser votre visibilité auprès des employeurs lorsque vous recherchez un emploi, il est essentiel d’être repéré par les moteurs de recherche de LinkedIn, qui fonctionnent comme ceux de Google, en utilisant des mots-clés. Soyez précis dans votre recherche de poste et n’hésitez pas à inclure des synonymes.

Pour ce faire, identifiez les missions spécifiques associées au poste convoité et déterminez les mots-clés qui y correspondent. Mettez-vous à la place de l’employeur et imaginez le type d’annonce qu’il pourrait rédiger :

  • Quelles compétences seraient requises pour ce poste ?
  • Quels mots-clés seraient utilisés pour rechercher ces compétences ?

En adoptant cette approche, vous augmenterez vos chances d’être remarqué par les recruteurs et de vous démarquer dans votre recherche d’emploi.

5 - Ne pas hésiter à rejoindre des groupes

Rejoindre des groupes professionnels liés à votre secteur vous permet de réaliser une veille métier, ce qui sera un atout essentiel lors de vos entretiens. Être au courant des dernières nouveautés, des changements réglementaires, des avancées technologiques, etc., renforcera vos arguments.

En effet, les recruteurs qui consultent votre profil observeront également vos activités sur le réseau : vos commentaires, vos centres d’intérêt, etc. Une attitude proactive sera souvent appréciée de leur part.

Rejoindre des groupes ne consiste donc pas seulement à suivre passivement et à recevoir des notifications. Il faut être actif, lire, commenter, comprendre, poser des questions, etc. Plus vous interagissez avec votre réseau, plus vous augmentez vos chances d’être remarqué. Cependant, veillez à la neutralité et à la pertinence de vos commentaires. Rien de pire qu’un commentaire inapproprié sur un sujet que vous ne maîtrisez pas.

Pensez également à vous abonner aux entreprises qui vous intéressent, car une bonne connaissance de la structure que vous souhaitez rejoindre est toujours un atout supplémentaire.

6 - Faire "vivre" votre profil LinkedIn

Le réseau social LinkedIn, comme tout autre réseau, doit être actif et en mouvement. Cette nécessité est encore plus marquée lorsque vous êtes en recherche d’emploi. Vous devez donc effectuer des mises à jour dès qu’il y a des changements dans votre vie professionnelle :

Vous changez d’emploi ? Mentionnez-le sur votre profil ! Vous avez suivi une formation ? Ajoutez-la à votre liste d’accomplissements ! Vous déménagez ? Indiquez votre nouvelle situation géographique ! Votre emploi cible évolue ? Modifiez vos compétences clés pour mettre en avant celles qui seront plus pertinentes pour votre recherche d’emploi !

Pour donner de la vie à votre profil, partagez également des publications qui reflètent vos valeurs et vos objectifs professionnels. En relayant des contenus pertinents, vous renforcez votre présence et votre engagement sur le réseau.

Conclusion

En recherche d’emploi, LinkedIn offre de nombreuses opportunités d’actions pour ajuster votre stratégie et améliorer votre employabilité. Cependant, la priorité absolue est de créer un profil qui vous représente et suscite l’intérêt des recruteurs. Prenez le temps de le compléter soigneusement, développez votre réseau de manière structurée et animez votre profil de façon active. De plus, faites preuve d’imagination, car les recruteurs recherchent de plus en plus de candidats possédant des compétences dites « Soft Skills », incluant notamment la créativité et l’imagination.

LinkedIn est un outil professionnel puissant qui peut ouvrir de nombreuses portes si vous l’exploitez de manière méthodique : une approche intelligente des réseaux sociaux.

Pour continuer à améliorer votre profil LinkedIn, vous pouvez consulter le guide LinkedIn.

Par ailleurs, certaines de nos formations Académie du Tourisme incluent déjà une préparation à l’utilisation des réseaux sociaux, y compris LinkedIn. À vous de jouer et de saisir ces opportunités !

Partager

Articles récents

Tout savoir sur le BTS

Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) représente une composante essentielle du système éducatif français, offrant une formation technique et professionnelle

Lire la suite »

Vous avez une question ?

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons le plus rapidement possible.